Changement par auto-hypnose

Auto-hypnose pour quoi donc ? Parfois nous cherchons à changer notre vie mais il nous manque un petit quelque chose pour faire le pas.  Des excuses s’accumulent ou même on ne comprend pas pourquoi on ne fait pas le pas alors que l’on est convaincu que c’est judicieux.

auto-hypnose

L’auto-hypnose peut être d’une aide fabuleuse pour déverrouiller certains blocages qui nous freinent.

J’ai lu et relu l’ouvrage de Kevin Finel qui connait très bien le sujet et appliqué ce que j’y ai appris pour passer outre certains blocages.

Pour des cas concrets on a 50 exercices d’autohypnose. La couverture laisse penser à un livret gadget mais en réalité c’est le livre le plus concret, le plus pragmatique et le plus utilisable.

Je divise le processus en 3 étapes importantes :

  1. Formuler son objectif
  2. Entrer en auto-hypnose
  3. Changer par auto-hypnose

Pour chaque étape j’ai réalisé un schéma résumé sous forme de carte mentale (mindmap) qui permet de comprendre tous le processus.  C’est une aide pour appréhender le livre de Finel mais il faut le livre à côté bien sur.

Libre à vous de télécharger la carte mentale gratuite et si vous la trouvez intéressante, vous commandez le livre, ou pas.

Inscrivez vous

Formuler son objectif

On formule son objectif avant d’entrer en transe en pratiquant une profonde réflexion depuis le pourquoi jusqu’aux conséquences.

Au final de cette réflexion on entre en transe et on demande à l’inconscient s’il a compris sur quoi on désire travailler ? Est t’il disposé à m’aider maintenant ?

Si la réponse est oui (par signaling) on passe au changement par Hypnose. (réponse la plus habituelle)

Si c’est non, c’est qu’il y a un blocage a déverrouiller avant de poursuivre.

Comment entrer en transe ?

IL y a plusieurs techniques, je décrirais celle qui fonctionne pour moi.

Je pratique l’induction par vision périphérique.  Je fixe un objet ou ma main puis je regarde sur les côtés sans bouger les yeux ni la tête. En haut, en bas, à gauche et à droite en même temps.  Lorsque mes paupières se font lourdes (signaling) c’est que je suis en transe et je les laisse se fermer.

Pendant toute la durée de la vision périphérique mon discours intérieur fait silence.

Chacun doit trouver la technique qui fonctionne pour lui, referez vous aux deux livres que j’ai utilisé.

Comment déverrouiller un blocage ?

Il existe plusieurs méthodes:

  • les submodalités
  • ancrages
  • retour à la source
  • Recadrage

Submodalités

C’est la structure même du souvenir qui le rend agréable ou désagréable.  Si on modifie sa structure, on modifie l’émotion qui s’en dégage.

Sa structure est basée sur l’image, le son et les sensations.

Ancrage

Deux éléments sans aucun lien qui s’enregistrent en même temps peuvent se lier et s’enclencher plus tard en même temps.

Par exemple : une musique et un sentiment.  Plus tard, j’entend la même musique et le sentiment ancré resurgi tout seul.

Ce sont les ancrages »négatifs » qui posent problème.  Ex : associer la fatigue à la porte d’entrée de chez soi.

Retour à la source

On demande à l’inconscient de trouver la fonction positive (la cause) du blocage.  Ensuite la fonction de la fonction et ainsi de suite jusqu’à arriver à la source.  Une fois trouvée on la modifie avec la technique de recadrage.

Recadrage

C’est une sorte de remplacement.  Il faut savoir que l’inconscient ne fait jamais rien contre nous.  Il fait toujours au mieux et parfois une solution se présente à lui qui fonctionne, elle reste ancrée mais pour nous elle est désagréable. On appel cela alors « négatif ».

Il faut alors l’aider à remplacer par autre chose qui donne le même résultat mais « positif »

Signaling ?

C’est la façon qu’a trouvé l’inconscient pour nous avertir que nous sommes en transe, en auto-hypnose.

  • une contraction musculaire
  • sensation impossible de provoquer consciemment
  • mouvement d’un doigt
  • variation du rythme cardiaque

Moi, pour trouver mon signaling, j’ai demandé à mon inconscient, juste avant de m’endormir, de me le communiquer en rêve juste avant mon réveil.

Conclusion:

Le sujet est vaste je vous suggère de bien comprendre le processus.  Le plus difficile à mon sens est d’arriver à se rendre compte que l’on se trouve en transe.  Je conseillerai de consulter au moins une fois un spécialiste de l’auto-hypnose ne fusse que pour :

  • ressentir une hypnose et pouvoir utiliser ce souvenir plus tard.
  • trouver son signaling
  • enlever d’éventuels blocages
  • placer un ancrage pour entrer facilement en auto-hypnose.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout 🙂

Et si vous n’avez pas souscrit à ma newsletter, voici le lien.  Vous pourrez vous en désinscrire facilement dès que le vous le voudrez.

Retourner à l’accueil