Strates, biodiversité et forêt jardin

Racines arborée

Tous les végétaux évoluent dans différentes strates et donc pour optimiser la biodiversité et la production dans un modèle en permaculture on les plantera de façon à ce que toute strate soit utilisée sans que les plantes ne se dérangent entre elles.

On fera attention à l’ombre, les hauteurs au dessus du sol, la profondeur des racines, les divers temps de croissance, la largeur des racines…

Strate (en botanique): principaux niveaux d’étagement vertical des végétaux avec un microclimat et une faune spécifique.

D’abord je vous explique le concept et ensuite vous trouverez au dernier chapitre un exemple de guilde selon la méthode des strates.

Le but recherché est d’arriver à obtenir une foret comestible qui ne demande que très peu d’entretien et qui pourtant est nourrissante et nous rapproche de l’autonomie.

Pour connaitre la surface nécessaire pour arriver à l’autonomie alimentaire allez voir mon article sur le sujet : autonomie alimentaire, surface ?

Strate végétative
Strate végétative

Mes 12 strates végétales

  • Canopée 15m et plus
  • arborée haute 10m
  • arborée basse 5m
  • arbustive haute 2 – 5m
  • arbustive basse 0,5 à 2m
  • herbacée haute de 20cm à 50cm
  • herbacée basse de 5cm à 20cm
  • de sol 0 à 5cm
  • souterraine superficielle 0 à -10cm
  • Couche souterraine intermédiaire -10 à -30cm
  • souterraine profonde -30 à -60cm
  • Strate souterraine arborée >60cm à 150cm

Canopée

grand noyer

Strate Arborée haute

Cerisier, prunier, pommier. Tous les grands arbres en fait.

Strate arborée basse

Poirier, figuier

Strate arbustive haute et grimpantes

Kiwi, Mûrier, Framboisier, raisins, noisetier, haricot, poix-chiche, petit-pois

Strate arbustive basse

Myrtille, groseillier, tomate, bourrache

transitionAutonomie

Strate herbacée haute

Choux berza, choux de bruxelles, ortie

Strate herbacée basse

Pomme de terre dans compost, choux, brocoli

Strate de sol

Fraisier, radis, salade

Strate souterraine superficielle

Fraisier, radis, salade. Racines chevelues, oignons, céleri, ail.

Strate souterraine intermédiaire

Carotte, navet. Racines pivotantes, choux, pomme de terre, fabacées, brocoli, topinambour, tomate.

Regardez cette vidéo instructive sur la croissance d’une fabacée:

Strate souterraine profonde

racines

Tournesol, citrouille, mais, panais, poireaux

Strate souterraine arborée

Principalement toutes les racines des arbres.

Racines arborée

Pour aller plus loin vous aurez un tas d’information avec Martin Crawford

Exemple de guilde de la strate arbustive haute à la racinaire profonde avec 5 plantes

Avec un bon « paillage » cette guilde n’as quasiment pas besoin d’arrosage.

De haut en bas j’ai haricot, bourrache, thym, fraisier et radis.

Et rien n’empêche de l’installer proche d’un arbre fruitier (strate arborée) qui servira de support au haricot.

Strate arbustive haute: l’haricot est grimpant, il apportera de l’ombre les jours de canicule et c’est un fixateur d’azote.

Herbacée haute : bourrache, elle attirera les pollinisateurs ce qui est positif pour les fraisiers. Ses feuilles et ses racines servent d’engrais vert spontané.

Herbacée basse: thym qui attire les pollinisateurs, il est très rustique et n’a pas besoin d’arrosage.

Sol: radis, fraisier. Le temps que le fraisier et les autres plantes prennent leur taille,le radis aura poussé et sera consommable. Il laissera la place au fraisier sur la strate sol.

Strate racinaire superficielle : radis et thym. Sous terre les racines ne se gêneront pas non plus. Le radis est pivotant et peu profond et le thym à un système racinaire plutôt chevelu (fasciculaire).

type de racine, pivotante ou chevelue

Strate racinaire intermédiaire : fraisier et bourrache ont aussi un système racinaire différent.

racines profondes : l’haricot va en profondeur chercher l’eau et ses nutriments sans déranger les autres plantes.

Si vous n’avez pas souscrit à ma newsletter, voici le lien.  Vous pourrez vous en désinscrire facilement dès que le vous le voudrez.

Retour à l’accueil